5 réseaux professionnels à suivre pour les femmes freelances

Qu’on soit auto-entrepreneuse, freelance, créatrice, mère, à Paris ou Toulouse, il existe forcément un réseau professionnel pour soi. Liste non-exhaustive de certains des réseaux féminins indépendants les plus influents du moment.

Pour rompre l’isolement inhérent au statut de travailleur indépendant, déjouer les mécanismes du syndrome de l’imposteur, apprendre les “best practices”, ou s’offrir un réseau comprenant les enjeux et difficultés propres à l’entrepreneuriat au féminin, l’idéal est de se tourner vers un réseau dédié aux travailleuses indépendantes. En ligne ou IRL, au détour de workshops, ateliers, conférence ou déjeuners, ces réseaux offrent une entraide et un aiguillage  précieux, et une mise en avant indispensable pour faire fructifier son activité.

1. FEMMES ENTREPRENEURS

C’est quoi ?
D’abord créé comme collectif en 2010, Femmes Entrepreneurs est devenu une association à portée nationale l’année suivante. Son but : valoriser et épauler les femmes qui entreprennent, mais les hommes sont aussi les bienvenus. L’association est connue pour ses “Lundis Paradis”, événements de networking ayant lieu un lundi sur deux dans le bar La Paroisse, situé au 12 rue de Paradis dans le 10e arrondissement de Paris. Pour y assister, il faut s’inscrire à leur newsletter via le mail team@f-entrepreneurs.com.

C’est pour qui ?
Toute femme entrepreneuse ou qui souhaite entreprendre.

C’est où ?
Online : dans toute la France
Offline : leurs événements ont lieu à Paris

Comment les contacter ?
Leur site : http://f-entrepreneurs.com/
Leur mail : team@f-entrepreneurs.com
Leur page Facebook  

2. ENTREPRENEURIAT AU FÉMININ

C’est quoi ?
Créé par la Confédération des PME (CPME), Entrepreneuriat au Féminin (EAF) est une association nationale divisée en clubs départementaux. Son but est de faire progresser l’entrepreunariat féminin en France, avec des missions d’information, de marrainage, et le développement d’un réseau de soutien à chaque étape de l’entrepreneuriat. Chaque année sont organisés des Trophées de l’Entrepreneuriat au Féminin, et la 5e édition a lieu à Paris le 17 mai. Pour adhérer, il faut remplir leur bulletin d’adhésion et l’envoyer avec un chèque de cotisation (le montant varie en fonction du département) par voie postale.

C’est pour qui ?
Les femmes entrepreneuses, les futures diplômées, les épouses de chefs d’entreprise, les futures entrepreneuses.

C’est où ?
Des événements sont organisés à l’échelle nationale et départementale.  

Comment les contacter ?
Leur site : https://www.eaf-france.com/
Leur formulaire de contact : https://www.eaf-france.com/contact
Leur numéro de téléphone : 01 34 83 88 48
Leur page Facebook

3. CO-WOMEN

C’est quoi ?
Créé il y a un an et demi par Julie Réjean, Co-Women est un réseau national d’entraide entre femmes freelances et entrepreneuses. Dans un esprit “bienveillant”, il se veut porté par plusieurs missions : “permettre aux femmes indépendantes de sortir de leur isolement, de se regrouper, et leur fournir des parcours inspirants en s’appuyant sur un réseau d’expertes qui fournissent des outils ou leur vision de leur activité”. L’objectif principal étant que les travailleuses indépendantes “reprennent confiance”. Tous les mois, Co-Women organise à Paris des workshops sur les “best practices” de l’entrepreneuriat, ou sur des parcours d’entrepreneuses.

C’est pour qui ?
Toute femme travailleuse indépendante, ou aspirante entrepreneuse. Son groupe d’entraide Facebook, qui regroupe plus de 800 femmes, est cependant réservé aux entrepreneuses francophones.

C’est où ?
Co-Women organise des événements principalement à Paris, mais devrait commencer à en faire à Toulouse et et Lyon prochainement. Ils sont ouverts à toutes les femmes, entrepreneuses, freelances ou salariées.  

Comment les contacter ?
Leur mail : juliecowomen@gmail.com
Leur site : http://juliecowomen.wixsite.com/cowomen
Leur formulaire de contact
Leur page Facebook

4. RÉSEAU MAMPRENEURES

C’est quoi ?
Contraction de “maman” et “entrepreneure”, le Réseau Mampreneures veut accompagner, soutenir et guider les cheffes d’entreprises et entrepreneures également mères, qui aspirent à un équilibre entre leur activité et leur vie familiale. Près de 3.000 femmes cheffes d’entreprise se sont rencontrées grâce à ce réseau, créé en 2009 par Céline Fénié et désormais dirigé par Delphine Weiss-Baillia. Pour en profiter, il faut devenir adhérente et payer 95 euros à l’année.

C’est pour qui ?
Toute mère entrepreuneuse ou cheffe d’entreprise.

C’est où ?
Le Réseau Mampreneures est déployé à l’échelle nationale grâce à 10 antennes régionales, qui organisent très régulièrement des “MamCafés”. Ces workshops sont dédiés à l’apprentissage de “best pratices”, l’intervention de professionnelles et au networking. Le 1er “MamCafé” est gratuit (il faut tout de même créer son compte sur le site), puis chaque nouveau “MamCafé” est payant. Adhérer annuellement à Réseau Mampreneures permet  d’assister à autant de “MamCafés” que l’on veut. Par ailleurs, une convention nationale a lieu chaque année à Paris, la prochaine est prévue pour l’automne 2018.

Comment les contacter ?
Leur site : https://www.reseau-mampreneures.org/
Leur mail : contact@reseau-mampreneures.org
Leur formulaire de contact
Leur page Facebook

5. LES INTERNETTES

C’est quoi ?
Créée en 2016, Les Internettes est une association visant à répertorier et mettre en avant le travail des créatrices vidéastes sur Youtube. Ateliers, rencontres et masterclass sont organisés tout au long de l’année, dans différentes villes de France. Leur cérémonie annuelle de remises de prix se nomme “Les Pouces d’Or”. L’adhésion coûte entre 10 et 15 euros à l’année. Elle compte à ce jour près de 300 adhérents.

C’est pour qui ?
Toute Youtubeuse, peu importe son nombre d’abonnés et la(les) thématique(s) de sa chaîne, qu’elle soit étudiante, salariée, auto-entrepreneuse ou chômeuse. Les hommes peuvent aussi adhérer à l’association, pour montrer leur soutien envers une meilleure représentativité des Youtubeuses.

C’est où ?
En ligne, sur Facebook, et un peu partout en France en fonction des événements organisés. Ils sont réservés aux adhérents.

Comment les contacter ?
Leur site : https://www.lesinternettes.com/
Leur mail : hello@lesinternettes.com
Leur page Facebook

Crédits photo : Priscilla Du Preez on Unsplash

Morgane Giuliani
Journaliste indépendante
Diplômée de Science Po, je me suis lancée dans la grande aventure du freelance en 2017, devenant pigiste à Paris après quelques années dans une grande radio. Parmi mes marottes : la culture et les enjeux de société.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

freelance vente collectif
08/12/2018Palabres

Freelances, chassez en meute

L’union fait la force, c’est peut-être un poncif, mais c’est particulièrement vrai quand on est un freelance qui cherche à vendre ses services. Plusieurs collectifs...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Amédée vendeur d’élite • DÉCEMBRE

Avec le soutien bienveillant de