L’APPARITION D’AMÉDÉE

Avril 2017

Un beau jour, ou peut être une nuit, alors que je peinais à coucher mes idées fatiguées sur mon pauvre clavier, je me souvins d’Aladin, de sa lampe et de son génie. Mais, j’avais beau chercher partout, impossible de mettre la main sur une lampe à huile ! Un mug de café traînait sur la table…

Je me mis alors à le frotter frénétiquement. À défaut de génie bleu, le café s’était toujours montré un allié fidèle. Alors pourquoi pas ? C’est ainsi qu’Amédée m’apparut pour la première fois. Il me dit qu’il était lui même un génie indépendant, qu’il avait quitté son ancien employeur qui lui faisait réaliser des voeux à la chaîne pour des clients sans visages. Il avait tout plaqué pour se lancer à son compte et il ne le regrettait pas ! C’était il y très longtemps et, c’est vrai que les deux trois premiers siècles avaient été un peu difficiles.

Il avait dû tout apprendre. Il savait réaliser des voeux depuis tout petit mais la comptabilité, l’administratif, la prospection, le marketing, la négociation… c’était nouveau pour lui. Et puis cette solitude ! Cette liberté farceuse qui lui faisait confondre le jour et la nuit. Et le regard perplexe de son entourage… Les choses les plus basiques étaient devenues compliquées, l’accès au logement par exemple, Amédée avait dû faire des pieds et des mains pour se trouver une modeste lampe à huile en colocation… Et pas question de tomber malade, Amédée ne pouvait se permettre  de discontinuité dans ses revenus.

Les conseils éclairés d’un génie allumé

Mais, au fil des siècles, Amédée était parvenu à se constituer une bonne base de clients et de partenaires, il gérait convenablement son fourbi administratif et maîtrisait enfin ses horaires. Même la brumeuse question du fonctionnement du régime social des génies indépendants commençait à s’éclaircir. Amédée qui jouissait maintenant d’une vie libre et féconde se résolut alors à partager son expérience avec tous les indépendants du royaume, génies ou pas.

Il parcouru toutes les routes et tous les chemins pour rassembler les témoignages d’autres indépendants, il partit à la recherche de bons plans à partager, se livra à des palabres décoiffantes sans jamais détourner ses yeux de l’actualité. Pour rester jeune, il se lança chaque mois dans une nouvelle aventure, il retourna à l’école, partit en voyage, s’installa à la campagne, pris de bonnes résolutions, eu des accidents, fonda une famille, pris sa retraite pour voir…

Pour bien vivre son indépendance

C’est ces aventures que ce blog vous propose : tous les premiers dimanche du mois, à 11h, vous recevrez la lettre de nouvelles d’Amédée. Chaque mois sera consacré à un sujet en rapport avec la condition de freelance : la question des vacances, de la formation professionnelle, du collectif, de la protection sociale, de l’action commerciale, de la vie de famille, du logement, de la vie à la campagne… Chaque thème donnera lieux à des palabres, des témoignages et des bons plans et nous n’oublierons pas l’actu. Nous espérons ainsi contribuer à rendre votre vie d’indépendant(e) aussi riche et épanouissante que celle d’Amédée.

Antoine van den Broek
Rédacteur en chef d’Amédée

Indépendant, frère-fondateur de Mutinerie, penseur, acteur et témoin des nouvelles formes de travail, passionné par le développement de communautés, j’aime faire des rencontres et raconter des histoires, deux activités auxquelles je peux me livrer par la grâce d’Amédée

COMMENTAIRES

LES ÉDITOS D’AMÉDÉE

Les douze travaux d’Amédée

octobre 2018

Graphiste, photographe, développeur, journaliste, concepteur-rédacteur, traducteur, coach, maker - au masculin comme au féminin - en octobre,...

Édito – Amédée et la plateforme

septembre 2018

Ces dernières années, un phénomène nouveau était venu chambouler le quotidien d’Amédée et celui des nombreux travailleurs indépendants du...

Édito – Amédée around the world

août 2018

En août, Amédée vous emmène à la découvert de huit villes freelance-friendly, chacune à sa manière, avec, à chaque fois, trois lieux recommandés...

Amédée Maker

juin 2018

Créateurs de bijoux, de vêtements ou de mobilier, amateur de chalumeaux, de scies circulaires, d’imprimantes 3D et de découpeuses laser, artisans...

Amédée se protège

avril 2018

En plusieurs siècles de vie en freelance, Amédée en avait vu des vertes et des pas mûres. Cette vie de freelance était décidément sans pitié, la...

Amédée et l’entreprise

mars 2018

L’entreprise, Amédée la connaît. Il l’a connue comme salarié à la grande époque de la Genius Corp, il la fréquente aujourd’hui au gré de ses...

Amédée trouve son crew

février 2018

Amédée avait choisi de se lancer en freelance pour être libre et il s’était retrouvé seul. Un vieux jogging distendu avait remplacé le costume...

Amédée fait le grand saut

janvier 2018

Harcèlement moral, ambiance carcérale, espèce de connard qui s'habille super mal… Amédée n’en pouvait plus, c’était le lundi matin de trop, il...

Amédée met le pied dans la porte

novembre 2017

Il y avait un truc qui clochait, il était temps qu’Amédée se remette sérieusement en question ! Il devait se rendre à l’évidence, il ne savait...

Amédée fait ses comptes

octobre 2017

CSG, CRDS, TVA, IS, RSI, URSSAF, CIPAV, ACCRE, ARE… Amédée, qui avait toujours eu peur des acronymes, était servi. Lorsqu’il était encore...

La rentrée d’Amédée

septembre 2017

Les journées qui raccourcissent, le bronzage qui fout le camp et bientôt les feuilles mortes glissantes sous nos pieds, pas de doute, c’est la...

Amédée enfin zen

août 2017

Les mois qui avaient suivi sa tonitruante démission de la Genius Corp, Amédée les avait passés comme sur un nuage. Il était enfin libre ! Mais il...

Les vacances de monsieur Amédée

juillet 2017

Ça y est, on est en juillet… Les grandes vacances arrivent ! Le grand lâché de salariés peut commencer. Les routes du royaume se rempliront...

Amédée prend la clef des champs

juin 2017

Amédée n’en pouvait plus. Les métros bondés, les embouteillages quotidiens, les contraventions pour stationnement courageux, les loyers...

Amédée & friends

mai 2017

Après avoir quitté son emploi, Amédée s’était retrouvé bien seul. Il travaillait seul, mangeait seul et dormait souvent seul. Les années...

L’apparition d’Amédée

avril 2017

Un beau jour, ou peut être une nuit, alors que je peinais à coucher mes idées fatiguées sur mon pauvre clavier, je me souvint d’Aladin, de sa...