Être freelance à Bordeaux

Depuis juillet 2017, le TGV permet de relier Bordeaux à Paris en deux heures seulement. Une nouvelle proximité qui va malheureusement de pair avec la flambée du prix médian du mètre carré : 3 590 euros fin 2017, soit une hausse de 12,1% en un an… Mais la ville compte de nombreux avantages. Avec ses trois lignes de tramway (une quatrième est en construction), son important réseau de bus et ses vélos en libre-service, les freelances n’auront pas de mal à rejoindre leurs espaces de coworking situés principalement sur la rive gauche de la Garonne. Et pendant leur temps libre ils auront tout loisir d’aller flâner sur les plages de l’océan Atlantique situées à une heure de l’agglomération, et pourquoi pas d’aller surfer sur les spots de Lacanau.

Les repères des freelances à Bordeaux

Depuis son ouverture en 2014, cet espace de 280 m2 implanté dans une école polytechnique d’apprentissage mise sur l’entraide et le partage entre les coworkers. Ces derniers pianotent sur leur clavier dans un espace meublé par l’Atelier d’éco Solidaire, une recyclerie créative qui vise à valoriser les déchets et à leur donner une seconde vie.

Une ville dans la ville. C’est sur le site d’une ancienne caserne de 20 000 m2 que se trouve le tiers-lieu alternatif Darwin : dans cette friche rénovée, les freelances bénéficient de magasins bio, restaurants, espaces de coworking, complexe sportif, recyclerie… Tout ce qu’il faut pour ne pas passer sa pause déjeuner le nez collé à l’écran. Darwin s’inscrit dans une démarche écologique de sobriété énergétique : aucune climatisation l’été ni éclairage artificiel en journée.

Cet accélérateur de start-up accueille des coworkers dans un espace de 350 m2. Petit plus pour les travailleurs aux horaires flexibles, le lieu est accessible 24h/24 et 7j/7. Des formations sont aussi proposées afin d’aider les indépendants à se développer (enjeux stratégiques d’une start-up, nouvelles formes de business émergents, etc.) À la fin de l’année, Héméra s’agrandira et investira le site de l’ancienne usine Marie Brizard : ainsi, 200 postes de travail pourront être proposés aux freelances sur près de 1 900 m2 (photo).

Rencontre avec Pauline, freelance à Bordeaux

Pauline, peux-tu nous dire quelques mots sur ton parcours ?

Bretonne d’origine, consultante en communication et social media, j’ai eu l’occasion de découvrir Bordeaux pendants mes études. Après des nombreuses expériences à l’étranger (Amérique du Sud, Australie, Indonésie, Malaisie, Londres, Chicago) et 6 mois en agence à Paris, j’ai décidé de m’installer à Bordeaux.

Pourquoi avoir choisi Bordeaux pour poser tes valises ? Qu’est-ce qui te plaît le plus dans la vie bordelaise ? Y a-t-il des inconvénients ?

Bordeaux est une ville en ébullition. L’écosystème créatif et entrepreneurial est en train d’exploser. La ville propose de nombreux tiers lieux et accélérateurs. À Bordeaux, on peut avoir un impact au niveau local beaucoup plus rapidement qu’à Paris. Et puis c’est une ville où il fait bon vivre et travailler ; la ville est belle, la mer est proche, l’Espagne aussi, de plus en plus de freelances en quête de qualité de vie s’installent, mais aussi des grosses boites qui constituent des débouchés pour ces freelances… C’est une ville idéale pour moi. Je ne m’en lasse pas.

Où trouves-tu tes clients ? Sont-ils de la région ?

Pour l’instant, je ne cherche pas mes clients. J’ai la chance d’être sollicitée régulièrement par des entreprises et des associations de la région.

Quels conseils donnerais-tu à un freelance qui se lance à Bordeaux ?

Je leur conseille de sortir de chez eux, de prendre des initiatives. J’ai créé le blog Vélo, Boulot, Bordeaux pour explorer les lieux hybrides bordelais, j’ai lancé le groupe Freelance à Bordeaux, qui rassemble aujourd’hui plus de 900 freelances et je suis à l’initiative du collectif Cosme, un collectif de freelances dans les domaines de la communication, du web et de l’événementiel. Tous ces projets m’ont permis de me faire une place dans la ville et de me constituer un solide réseau d’experts indépendants que je sollicite sur les missions que je décroche. À Bordeaux, le réseau est primordial, ne restez pas isolés.

Amédée
Génie indépendant

Génie indépendant depuis des siècles, je partage aujourd’hui mes aventures avec vous, indépendants de tout poil et de tous horizons. Actu, bons plans, témoignages ou libres palabres, je vous apporte les meilleures infos pour que vous puissiez profiter au mieux de votre indépendance.

 

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

villes freelances
08/07/2018Édito

Le tour de France d’Amédée

En juillet, Amédée vous emmène sur les routes de France pour découvrir ces villes où il fait bon être freelances....

freelance Lyon
07/07/2018Tips & Tools

Être freelance à Lyon

Au-delà de son titre de capitale mondiale de la gastronomie, Lyon est une ville qui regorge de surprises : un patrimoine architectural d’une grande richesse, une...

freelance Rennes
07/07/2018Tips & Tools

Être freelance à Rennes

Selon le dernier classement du magazine L’Express, Rennes serait la ville où l’on vit le mieux en France. Parmi les points forts : la qualité des services médicaux,...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Le tour de France d’Amédée • JUILLET

Avec le soutien bienveillant de