Être freelance à Lille

Située entre Paris, Londres et Bruxelles, la ville de Lille se veut résolument européenne le TGV et l’Eurostar seront les meilleurs amis du freelance en déplacement professionnel. Au sein de la métropole lilloise, la mobilité est facilitée par le réseau de métro, tramway et bus fonctionnant au gaz naturel. Les Lillois vivent au cœur d’un riche patrimoine architectural et culturel remontant au Moyen Âge, ils peuvent profiter des nombreux musées et salles de spectacle que compte la ville. Le prix du mètre carré atteint 3 600 euros dans le quartier du Vieux Lille.

Les repères des freelances

En plein centre de Lille, cet espace de coworking de 700 m2 abrite aussi un café-restaurant bio et un makerspace pour les accros du Do It Yourself. Une cuisine équipée assure la convivialité du lieu, sans oublier la table de ping-pong histoire de brûler quelques calories entre deux sessions de travail. Prochain investissement : une salle de sieste.

Avec 15 ateliers privés et 3 partagés, la CoFabrik est un espace de 550 m2 dédié aux artisans d’art tels que les céramistes, les luthiers ou encore les ébénistes. Situé dans le quartier populaire Moulins, au sud de la ville, la CoFabrik propose régulièrement des journées portes ouvertes. Les curieux pourront s’initier au travail du bois, à la gravure, à la couture, à la sérigraphie ou à la céramique grâce à des stages et des cours particuliers.

À quelques pas de l’hôtel de ville, la Coroutine est un espace de coworking d’un genre un peu particulier. Chaque lundi, un maraîcher transforme l’espace en mini-marché de produits bio ; le midi les indépendants préparent un repas végétarien, et les plus bricoleurs d’entre eux disposent de matériel de prototypage. L’espace est conçu autour de l’idée de partage et de convivialité, et géré par ceux qui l’utilisent. Les pauses se font dans des hamacs ou autour de jeux de société.

Rencontre avec Maxence, freelance à Lille

Bonjour Maxence, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 22 ans, je suis étudiant en école de commerce et officiellement freelance depuis deux ans. Je suis Lillois d’origine, mais je partage actuellement mon temps entre Lille et Montpellier où j’étudie. Je suis actuellement en année de césure pour développer mes projets freelances ; mon école a accepté de considérer cela comme un stage professionnalisant. Je suis spécialiste de l’action commerciale et du management de projet, je travaille en étroite collaboration avec deux amis, Louis, ingénieur, développeur et spécialiste des questions techniques et Hugues qui s’occupe du marketing, de la communication et de la création graphique. Ensemble nous avons monté un collectif : La Quincaillerie. Nous sommes tous les trois encore indépendants statutairement, mais nous travaillons en réalité ensemble sur la plupart des projets. Nous allons prochainement nous associer en SAS pour donner corps à cette association de fait. Autour de ce noyau dur, gravite une demie-douzaine de freelances experts dans leurs domaines (infographiste, community manager, développeur…).

Pourquoi avoir choisi Lille ? Qu’est-ce qui te plaît le plus ? Quelles sont les difficultés majeures ?

Je n’ai pas choisi de m’installer à Lille, j’y suis né… mais j’ai choisi d’y rester et d’y développer mes activités. J’ai lancé mon premier projet à l’âge de 15 ans, ExtraDance, une chaîne de radio anciennement classée dans le Top 50 des webradios françaises. Une aventure qui a duré cinq ans, qui m’a permis de faire mes premières armes et de me constituer le réseau sur lequel je me suis ensuite appuyé pour mes nouveaux projets. Lille est une ville à taille humaine où les gens se connaissent, cela me plaît et le fait d’avoir commencé tôt dans l’entreprenariat m’aide beaucoup aujourd’hui.

Située en plein cœur du carrefour Nord-Européen, Lille est très proche de nombreuse métropoles : Paris, Bruxelles, Amsterdam, Londres… C’est un vrai plus en terme de perspectives de développements. Nous en profitons déjà à notre échelle. Autres avantages : la richesse du tissu étudiant. Lille compte de nombreuses écoles et université qui offrent un formidable vivier de talents aux entrepreneurs et sont autant de partenaires potentiels pour les freelances en activité. Il y aussi beaucoup d’incubateurs, dont certains sont ouverts aux freelances, et depuis trois ans, j’observe une forte augmentation du nombre d’espaces de coworking. Les reliques du passé industriel du Nord offrent un étonnant terrain de jeux aux innovateurs en tout genre, d’anciens entrepôts se transforment en coworking, des cafés s’ouvrent dans de vieux ateliers, et de vénérables usines se muent en incubateur géant

Pour les points négatifs, difficile de répondre dans l’absolu. Me concernant, je dirais que la ville étant déjà “mûre”, les commerces étant déjà bien établis et le développement immobilier modéré, il y moins d’opportunité pour moi qui travaille beaucoup pour des commerçants que dans une ville en plein développement urbain comme peut l’être Montpellier, ville “tentaculaire” où les grues s’affairent du matin au soir et où des milliers de mètres carré de boutiques apparaissent chaque mois.

Où trouves-tu tes clients ? Sont-ils de la région ?

Mes clients viennent à moi via, crème de la crème et par bouche à oreille. Un client, te rapporte en moyenne 3 autres clients donc, si tu fais bien le job, tu te retrouves au bout d’un moment avec un vivier confortable de futurs clients. 60% des clients sont de la région, les autres viennent de Paris et du reste de la France. Nous avons quelques clients étrangers (Angleterre, Portugal) mais cela reste marginal pour le moment.

Quels conseils donnerais-tu à un freelance qui se lance à Lille ?

De rejoindre La Qincaillerie 🙂 Plus sérieusement, je leur conseillerais d’intégrer un espace de coworking pour s’ancrer dans une véritable communauté et de se rapprocher du monde étudiant qui regorge de talents et d’envie. De manière générale, Lille est une ville accueillante, et, dans nos métiers, il y a une demande constante et une offre moins surchargée qu’à Paris. Pour un freelance de motivé et ouvert, Lille est une excellente option.

Amédée
Génie indépendant

Génie indépendant depuis des siècles, je partage aujourd’hui mes aventures avec vous, indépendants de tout poil et de tous horizons. Actu, bons plans, témoignages ou libres palabres, je vous apporte les meilleures infos pour que vous puissiez profiter au mieux de votre indépendance.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

travailler en freelance
03/11/2018Palabres

Les sept temps du freelance

Administratif, vente, communication, veille, formation, networking et… production, comment articuler ces différents temps du métier de freelance ?...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Amédée à la recherche du temps perdu • NOVEMBRE

Avec le soutien bienveillant de