Freelances, faites-vous beaux !

Un freelance ce n’est pas seulement un expert indépendant, c’est carrément une entreprise miniature, et, comme toute entreprise, il se doit d’être soucieux de son image de marque. Dans cet article, nous verrons comment la définir, la mettre en couleurs et la faire rayonner.

Le personal branding….?

Vous en avez déjà sans doute entendu parler, le personal branding ou « marque personnelle » rassemble tous les éléments qui font de vous une « marque » unique avec une identité particulière. Votre marque personnelle est donc centrée autour de vous et de votre carrière: votre parcours, vos expériences, vos objectifs, vos ambitions, vos valeurs. C’est une manière de raconter une histoire à vos cibles, et pas n’importe laquelle: la votre ! Et c’est la plus importante, car elle permettra à vos futurs clients de comprendre vos valeurs, aspirations et motivations principales dans votre métier. C’est le moment de vous livrer avec honnêteté pour révéler qui vous êtes vraiment.

Pourquoi est-il si important de développer vôtre marque ?

Développer votre marque est un processus qui va vous prendre du temps mais qui vous apportera sur le long terme de vrais avantages. En voici les principaux:

  • Faire le point sur votre activité: c’est l’occasion d’identifier clairement où vous souhaitez aller, pourquoi et comment en prenant le temps de réfléchir à vos expériences passées et vos envies actuelles.
  • Donner une cohérence à votre travail: en prenant du recul, vous allez pouvoir donner du sens à tous vos  projets et activités, bâtir une image cohérente à votre marque et ainsi mieux contrôler l’image que vous renvoyez, que ce soit en ligne ou hors ligne.
  • Vous différencier: en vous connaissant mieux, vous pourrez mieux vous positionner par rapport à d’autres freelances du même secteur et savoir ce que vous apportez de plus (ou de moins) à vos client.
  • Démontrer votre expertise: en rédigeant du contenu sur votre activité, en montrant que vous êtes toujours à la page et au courant des derniers faits et tendances de votre secteur, vous montrez que vous êtes engagés dans votre métier, ce qui vous donne plus de légitimité, crédibilité et valeur.

Tous ces éléments vous permettront sur le long terme de vous affirmer en tant que professionnel de votre secteur, mais surtout avec votre propre identité, et ainsi de générer plus d’opportunités business. Aaron Draplin, designer graphique et Khan – gentleman motivateur, coach pour freelances, sont deux exemples de personal branding efficaces radicalement différents mais qui fonctionnent chacun à leur manière.

Comment définir ma marque personnelle ?

Pour créer votre marque, il faut d’abord bien vous connaître, bien connaître votre marché et votre audience. C’est donc l’occasion de faire un petit bilan sur votre activité et de prendre du recul. N’hésitez pas à faire appel à un proche, collègue, client ou fournisseur qui vous connait bien pour vous aider à y voir plus clair.

Passons à la pratique, posez-vous d’abord les bonnes questions relatives à vous personnellement:

  • Qui suis-je ? Quel est mon parcours, les valeurs que j’estime importantes dans mon travail, pourquoi je le fais, depuis combien de temps ?
  • Qu’est ce que je sais faire ? Quelles sont mes compétences et expertises, quelles sont mes forces et mes faiblesses dans mon travail ?
  • Qu’est ce que je veux faire ? Est ce que je souhaite continuer dans la même direction, à court, moyen, long terme, qu’est ce que je cherche à atteindre ?

Cherchez ensuite à mieux connaître votre environnement de travail :

  • Faites un bref état de la concurrence: qui sont mes concurrents, combien sont-ils, qu’est ce qui me différencie d’eux ?
  • Demandez vous ce qu’attendent vos cibles: est ce que ce que je vends à l’heure actuelle répond à la demande du marché ? Pourquoi ? Comment mieux y répondre ?

Dans vos réponses, gardez toujours en tête ces 3 principes primordiaux:

  • soyez authentique
  • soyez cohérent
  • soyez clair

Une fois votre réflexion terminée, vous devriez maintenant savoir où vous en êtes, ce que vous cherchez et ce qu’attendent vos potentiels clients de vous. Il est alors maintenant temps de passer à l’étape suivante : la création de votre identité visuelle.

Comment créer mon identité visuelle simplement ?

Vous allez me dire que vous n’y connaissez rien en graphisme ? Pas de panique, vous allez pouvoir vous en sortir grâce aux 1001 outils qui existent désormais sur le net. Pourquoi c’est si important ? Parce que votre identité visuelle représente tout ce que vous êtes. Elle permet de vous identifier instantanément et donc de vous différencier. Autant vous dire qu’elle est indispensable.

L’identité visuelle se compose de :

  • Votre charte graphique :
    • Votre logo: il n’a pas besoin d’être compliqué pour être beau, le principal, c’est qu’il vous représente.  De nombreux outils en ligne peuvent vous permettre de créer le votre facilement. Le plus connu de tous est probablement Canva mais allez également faire un tour sur les sites de Pixteller et de Designbold, moins connus mais tout aussi efficace.
    • Vos couleurs: dans l’idéal, optez pour 2 à 3 couleurs maximum. Enregistrez-les dans un fichier et veillez à toujours utiliser les mêmes dans vos déclinaisons de supports de communication.
    • Vos typographies: à l’instar des couleurs, n’utilisez pas plus de 2 ou 3 polices de caractères maximum. Plus vous en utilisez, moins vous serez clair et donc moins vous serez identifiable. Où en trouver ? Dafont, Font Squirrel ou encore Font Space vous en propose un large choix, et gratuitement.
    • Les conditions d’utilisation de ces éléments: vous décrivez ici les utilisations que vous autorisez de vos éléments graphiques (la taille minimale de votre logo, une couleur particulière pour vos emails par exemple, ou la police de caractère cursive seulement pour vos initiales, etc). Réunissez tous ces éléments dans un dossier et vous obtiendrez votre charte graphique! Un petit tips: Lingo vous permet de conserver en ligne et de catégoriser tous vos éléments graphiques, super simple et très pratique !
  • Vos visuels et photos: Faites attention à l’origine de vos photos, elles doivent être libres de droit. Voici quelques sites qui vous proposent de belles photos gratuites en haute définition: Unsplash, Burst, Pixabay, Gratisography, Freepik, Pexels, FreeImages, Public Domain Archives, Madeleine ou encore Life of Pix. Vous pouvez également décider d’utiliser des pictogrammes, mais gare également à leurs origines. Flaticon, The Noun Project ou encore IconExperience vous offre des pictos gratuits et libre d’utilisation. En général, tenez-vous à un style de pictogrammes et à seulement certains types d’images également afin d’homogénéiser vos contenus et restez cohérent.
  • Votre style: c’est à la fois le ton sur lequel vous vous adressez à vos clients (est-il plutôt humoristique, très formel, casual ?), l’angle choisi (vous décidez de leur parler en tant que novice, expert ?), le vocabulaire employé, votre présentation vestimentaire, coupe de cheveux, barbe, tatouage, etc. Là encore, pas de règles à suivre, excepté rester cohérent avec vous-même et votre marque.

Comment mettre en application ma stratégie de marque ?

Maintenant que vous avez défini votre marque et votre identité visuelle, il est temps de l’appliquer à tous vos supports de communications et outils de travail en ligne et hors ligne.

Vos outils en ligne sont en général:

  • Les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents: LinkedIn, Facebook, Instagram ou Twitter par exemple. Mettez à jour vos biographies et soyez sûr qu’elles incarnent vos valeurs. Définissez les mots-clefs que vous souhaitez y introduire. Choisissez des photos de profil, couvertures et banners de bonne qualité, professionnelle et qui entrent dans votre charte graphique.
  • Les plateformes de freelances sur lesquels vous êtes présent (ex: Malt, Fiverr, XXE, etc): mettez à jour vos profils en suivant les mêmes règles que pour les réseaux sociaux.
  • Votre site Internet: soyez sûr qu’il reprend bien tous les aspects de votre charte graphique.
  • Votre signature électronique de mail: personnalisez là avec votre logo, une image, votre typographie, vos couleurs, etc.

Concernant vos outils papiers comme vos cartes de visites, factures, portfolio, flyers de présentation, packaging ou encore papeterie, imprégnez les également des couleurs et caractères de votre marque pour les rendre uniques et facilement identifiables.

Une fois tous vos supports mis à jour, à vous de créer du contenu pertinent (articles, vidéos, photos, etc) qui défendront votre marque et n’hésitez pas à vous engager avec votre audience : répondez aux commentaires, liker, partager. De nombreux outils en ligne peuvent vous aider à créer ces contenus et outils: Crello, Be Funky ou Creative Market vous aident à créer des contenus adaptés au format des différents sociaux; Rocketium vous aide à personnaliser vos vidéos en un clic; Apester à engager votre audience avec des contenus interactifs; Piktochart à créer de simples infographies et Pablo à éditer vos photos, y ajouter votre logo, etc. Le web regorge de ressources facilement utilisables alors servez-vous en un maximum. Développer votre marque et surtout l’entretenir est un travail de longue haleine qui nécessite un investissement personnel sur le long terme, mais vous verrez, ça paye !

Céline Lemarquand
Freelance en communication

Fraichement diplômée d’un Master en communication et management interculturel, je m’intéresse aux nouvelles formes d’organisations, au bonheur au travail, et à la gestion de communautés professionnelles.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

freelance vente collectif
08/12/2018Palabres

Freelances, chassez en meute

L’union fait la force, c’est peut-être un poncif, mais c’est particulièrement vrai quand on est un freelance qui cherche à vendre ses services. Plusieurs collectifs...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Amédée vendeur d’élite • DÉCEMBRE

Avec le soutien bienveillant de