Je suis freelance et je me soigne

Après vingt ans passés en entreprise, Estelle a lancé Vitalité Durable une société spécialisée dans le conseil, la formation et l’accompagnement autour du sujet de l’équilibre et de la santé au travail. Depuis cinq ans, elle intervient pour prévenir les maux liés au travail d’aujourd’hui. Une démarche on ne plus naturelle pour elle qui a été éduquée dans le respect d’une certaine hygiène de vie : sport, yoga, nutrition, naturopathie, montagne, des choses fondamentales que l’on n’apprend pas à l’école. Bien décidé à se reprendre en main, Amédée est parti à sa rencontre.

En quoi les maux de l’entreprise diffèrent-ils des maux de l’indépendance ?

Dans le monde de l’entreprise, les maux proviennent souvent de pressions extérieures. Le passage au digital et l’accélération du temps économique mettent les organisations sous tension et donc, en bout de chaîne, les individus qui y travaillent. Les métiers évoluent vite et cette transformation à marche forcée, lorsqu’elle ne s’accompagne pas d’une politique de bien-être au travail, met les salariés dans des situations de stress préoccupantes.

Pour les freelances, l’enjeu est différent. Ils sont libres et autonomes, il n’est plus question ici de pression hiérarchique.

La grande menace pour les travailleurs indépendants provient de la difficulté à séparer la vie professionnelle et la vie personnelle – notamment leur incapacité à déconnecter.

Les vacances perdent le caractère sacralisé et sanctuarisé qu’elles revêtent d’ordinaire pour les salariés. À ce problème de déconnexion s’ajoutent l’inconfort, le stress et l’angoisse liés à l’incertitude des revenus. Le tout ayant un sérieux impact sur le sommeil de ces freelances

Y a-t’il aussi des maux partagés par les freelances et les salariés ?

Bien sûr. Tous les maux liés à notre posture de travail notamment. Il est étonnant d’avoir à le répéter, mais nous ne sommes pas faits pour passer nos journées assis devant des écrans. On pourrait dire beaucoup au sujet des bienfaits du sport sur l’équilibre, mais, ce qui est fondamental, c’est de pratiquer chaque jour des étirements de la colonne vertébrale et des trapèzes pour se détendre et pour éviter les douleurs de toutes sortes. Pour ce qui est des écrans à proprement parler, je recommande l’installation de filtres à lumière bleue.

Il y a aussi le stress qui touche aussi bien les salariés que les freelances. On sait que la respiration est au cœur de toutes les techniques de gestion des émotions qu’il s’agisse de yoga, de méditation, de sophrologie ou encore d’hypnose… des disciplines que l’on peut découvrir avec des enseignants ou des thérapeutes un peu partout aujourd’hui. Mais deux pratiques sont particulièrement simples à intégrer dans le quotidien. La cohérence cardiaque – qui consiste à respirer sur un rythme bien spécifique de six respirations par minute, par séances de cinq minutes – s’adopte très facilement notamment avec des applis comme Macohérencecardiaque ou Respirelax.

Et puis la marche afghane qui donne à chacun la possibilité de profiter de ses déplacements quotidiens pour faire le calme intérieur en calant le rythme de ses pas sur celui de sa respiration. Cela permet de retrouver une respiration plus ample et de ramener sa conscience sur son corps, donc d’interrompre le flux de pensées. À utiliser aussi pour faire des pauses ressourçantes de dix minutes. Le contact avec l’air extérieur et la lumière du jour recharge l’organisme et clarifie les émotions et les pensées.

Quels conseils donner aux freelances qui nous lisent ?

Faites la sieste

Vous êtes à votre compte, aucun boss ne vous surveille, vous ne risquez pas de passer pour l’excentrique de service alors profitez-en, célébrez votre autonomie : faites vous une sieste flash d’un quart d’heure chaque jour. Cela vous fera du bien sur le plan physique et nerveux et vous gagnerez en clairvoyance et en efficacité au travail.

Prenez le temps de manger

Prenez au minimum une demie-heure absolument dédiée au repas. Et mastiquez ! Cela permet une vraie détente du système nerveux central et limite les quantités nécessaires à la satiété. Entre les repas, pour éviter le snacking compulsif, choisissez le grignotage intelligent : fruits, fruits secs, oléagineux (amandes, noix, noix du brésil…). Et si pouvez, laisser tomber le dessert à la fin du repas. Nous y sommes habitués par convention, mais il est préférable d’éviter le sucre qui provoque un pic d’insuline qui, lorsqu’il retombe, se transforme en véritable coup de barre.

Trouvez des alternatives au café

Le café, c’est un peu le carburant du freelance. En tout cas dans l’imaginaire associé au travail indépendant. Or, il existe des alternatives plus profitables et moins fatigantes pour l’organisme. Le thé bien sûr : le thé vert est riche d’antioxydants et il agit sur la fonction hépatique. Mais il y a aussi le jus de légumes qui contient bien plus d’éléments nutritifs que le café. Si vous n’avez pas le temps ou n’êtes pas équipé pour vous faire ces jus, sachez que vous les trouverez facilement dans un magasin bio. Vous ferez ainsi, sans peine, le plein de vitamines et de minéraux.

Domptez vos écrans

Prévoyez des temps et des lieux sans connexion. Organisez-vous et disciplinez vous pour avoir systématiquement une heure sans écran avant de vous coucher. Le sommeil profond joue un rôle clef dans la régulation hormonale et immunitaire. Prenez-en soin. Bannissez les appareils électroniques et les ondes de votre chambre à coucher. Faites vous plaisir, offrez-vous un vrai réveil, à l’ancienne.

Amédée
Génie indépendant

Génie indépendant depuis des siècles, je partage aujourd’hui mes aventures avec vous, indépendants de tout poil et de tous horizons. Actu, bons plans, témoignages ou libres palabres, je vous apporte les meilleures infos pour que vous puissiez profiter au mieux de votre indépendance.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

Amédée trouve son crew
04/02/2018Édito

Amédée trouve son crew

Amédée avait choisi de se lancer en freelance pour être libre et il s’était retrouvé seul. Un vieux jogging distendu avait remplacé le costume d’autrefois, les...

collectif de freelances
04/02/2018Tips & Tools

Enspiral, freelance for good

Depuis 8 ans Enspiral, collectif de freelances originaire de Nouvelle-Zélande, expérimente des process, invente des outils et développe une culture, pour faire du...

collectif freelance
02/02/2018Tips & Tools

Happy Dev : collectif de freelances heureux

Avancer en collectif, tout en conservant la maîtrise de l’épanouissement de chacun, semble être un bon moyen d’influencer positivement la vie économique de notre...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Amédée trouve son crew • FÉVRIER

Avec le soutien bienveillant de