Quelles plateformes pour les freelances ?

Les plateformes de mise en relation freelance – entreprise sont chaque jour plus nombreuses. Cependant, il n’est pas toujours évident de faire le tri entre les différentes plateformes : mode de fonctionnement, types de métier, entreprises clientes… Voici un petit passage en revue des différentes plateformes dédiées aux freelances.

Malt

Depuis 2013, Malt rencontre un succès phénoménal. Aujourd’hui on compte plus de 60 000 profils sur Malt, majoritairement des freelances dans le domaine du web : développeurs, chargés de communication, rédacteur, community manager, graphistes, UX designer, etc.

Le principe ? Vous créez votre profil, précisez vos prestations, indiquez votre tarif journalier. Ensuite, les entreprises peuvent faire le tour des différents profils et contacter le freelance de leur choix. Libre à vous alors de créer une proposition commerciale, ou de décliner. Vous fixez le tarif, mais il faut tenir compte de la commission de Malt, qui s’élève à 12 %.

Ce montant comprend la mise en relation, une assurance qui couvre le freelance en cas d’impayés, et la mise sous séquestre de l’argent jusqu’à la fin de la mission.

Yoss

Incubée par le groupe Adecco et développée par Microsoft, Yoss fonctionne sur le même principe que Malt. Les freelances remplissent des profils détaillés, et les entreprises choisissent leur prestataire. Le montant de la commission est également de 12 %. Au-delà de la mise en relation, de l’assurance et du paiement rapide, Yoss propose des services complémentaires : un expert-comptable, ou encore une mutuelle adaptée aux freelances, sont disponibles à la carte. 

Ce qui démarque surtout Yoss des autres plateformes, ce sont les entreprises clientes : il s’agit uniquement de grands groupes, vous serez donc en contact avec des clients grands comptes uniquement (L’Oréal, Microsoft, Devellyn, etc).

La plateforme est jeune puisqu’elle a vu le jour à la fin 2017, mais elle peut promettre des contrats intéressants, et de belles références à ajouter dans votre portfolio.

Comet

Fondée fin 2016, Comet cherche à faciliter les relations entre les freelances aux profils tech et data, avec les grands groupes (Renault, Veolia, ou encore LVMH). Pour se faire, les freelances complètent un profil complet sur le site, bénéficient d’un rapide point téléphonique avec un conseiller, avant de rejoindre le slack Comet. Ce slack vous sera utile pour recevoir les offres des entreprises, mais aussi pour apprendre des autres freelances.

Avec Comet, vous êtes payé au montant de votre TJM, en paiement mensualisé. La commission est payée par le client. De son côté, ce dernier se voit proposer un freelance adapté à ses besoins sous 48 h, et peut même solliciter Comet pour travailler avec un groupe de freelance. Un modèle finalement très souple, qui permet une belle réactivité et des contrats intéressants.

Enfin, Comet complète son offre dédiée aux freelances par des mutuelles aux tarifs négociés, des conseils comptables et juridiques, et tout un attirail de service pensés sur-mesure pour les freelances.

Crème de la Crème

Historiquement, Crème de la Crème était une plateforme dédiée aux étudiants des meilleures écoles, qui pouvaient proposer leur expertise aux entreprises, de la start-up aux grands groupes. Depuis sa création en 2015, cette plateforme a su faire évoluer son offre face au marché. La plateforme est désormais ouverte à tous les freelances de l’univers digital.Un petit processus de sélection est effectué à l’entrée, pour valider les compétences du freelance.

Une fois admis, vous bénéficiez de l’accompagnement d’une véritable communauté : vous pouvez échanger avec d’autres freelances, montez des groupes de travail pour répondre à des offres plus importantes. Lorsqu’une mission est conclue, la plateforme prélève une commission de 15 %. Vous pourrez bénéficier à tout moment de conseils de l’équipe et d’une assistance administrative lorsque vous rencontrez des difficultés. Enfin, le gros plus de cette plateforme, c’est son application mobile qui permet un suivi en temps réel de ses relations clients.

XXE

XXE est une jeune plateforme, lancée à l’été 2017. Vous vous inscrivez en tant que freelance, remplissez votre profil, indiquez vos disponibilités, et mettez votre expertise en avant. Ici, pas de TJM, mais une fourchette de prix, pour vous laisser une marge de manœuvre. Les entreprises peuvent ensuite vous contacter directement, et passer commande. Ici aussi, vous pouvez facilement créer un groupe de freelances pour répondre à des projets globaux.

Ce qui fait la différence de XXE, c’est qu’il s’agit d’une des rares plateformes complètement gratuite pour les freelances. Les entreprises ont, elles aussi, un accès gratuit aux profils. Le modèle économique est ici en mode « freemium » : vous bénéficiez des prestations de base, et pour être mieux accompagné dans vos recherches et prestations, vous pouvez opter pour des services supplémentaires payants. Un format intéressant pour tester, sans investir des mille et des cents.

Gaëlle Delhon
Rédactrice

Diplômée en gestion commerciale des structures culturelles et d’une licence en journalisme, passionnée par l’écriture web, j’ai décidé d’en faire mon métier.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Ca devrait vous intéresser

représentation des freelances
12/09/2018Actualité

Une voix pour les freelances

Hind Elidrissi, fondatrice de Wemind, récemment nommée au Conseil National du Numérique, nous parle des freelances, de leurs droits, et du devoir qu’ils ont...

plateformes pour freelances
04/09/2018Édito

Édito – Amédée et la plateforme

Ces dernières années, un phénomène nouveau était venu chambouler le quotidien d’Amédée et celui des nombreux travailleurs indépendants du royaume. Une bête étrange...

Retrouve Amédée sur

Like Amédée

Abonnement

Qui est Amédée ?

Amédée et la plateforme • SEPTEMBRE

Avec le soutien bienveillant de