Étiquette : développement personnel

La culpabilité du freelance, ce fardeau

Si le statut de travailleur indépendant apporte énormément de liberté, le revers de la médaille est une culpabilité en filigrane. Peur de ne jamais en faire assez, difficultés à s’accorder des temps de pause ou syndrome de l’imposteur sont légions parmi les freelance, dont ceux qui ont bien voulu en parler à Amédée.

Lire la suite

Je suis freelance et je me soigne

Stress, problèmes de sommeil, alimentation décadente, mauvaises postures, overdose d’écran, incapacité à déconnecter, l’équilibre des freelances est précaire. Et si l’on ne se prend pas en main, personne ne le fera pour nous. Amédée le repenti est donc parti à la rencontre d’Estelle qui nous livre ici quelques conseils pour rester en forme.

Lire la suite

Freelance cherche routine

La routine n’a pas bonne presse. Lénifiante, anesthésiante, et même corrosive, on l’accuse de tous les maux : elle éteint nos carrières, fane nos amours, délave nos vies. Et pourtant… Il faut avoir navigué dans les eaux capricieuses de l’indépendance pour prendre conscience des vertus de cette routine mal-aimée.

Lire la suite

Benjamin, Dr Feelgood

Le monde du travail n’est pas tendre. Mais heureusement, il y a Benjamin ! Les maux de l’entreprise, il les connaît bien et ceux du travail indépendant aussi. À son compte depuis bientôt six ans, il a su résister à ses sirènes et a appris à en éviter les écueils. Aujourd’hui, pour les beaux yeux d’Amédée, il a accepté de partager son expérience.

Lire la suite

Amédée enfin zen

Les mois qui avaient suivi sa tonitruante démission de la Genius Corp, Amédée les avait passés comme sur un nuage. Il était enfin libre ! Mais il lui fallu rapidement se rendre à l’évidence : s’il voulait vivre libre, il lui faudrait revoir ses habitudes : sommeil, alimentation, sport, santé, conscience, Amédée avait du pain sur la planche…

Lire la suite
Chargement en cours

NEWSLETTER AMÉDÉE


Pour être tenu(e) au courant des péripéties d’Amédée. Newsletter mensuelle et soignée.

Amédée a bien reçu ta demande !