Freelance : comment capitaliser sur une mission réussie pour en gagner dix autres ?8 minutes de lecture

Vous venez tout juste de terminer une mission auprès d’un client. Vous êtes content de vous et votre client aussi, voici 8 actions à entreprendre immédiatement pour transformer ce succès en aspirateur à clients.

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, mettez-vous à la place de votre client. Une entreprise connaît, tout comme vous, la force du bouche à oreille et des recommandations. Ne soyez ni gêné, ni timide ; si votre mission s’est bien passée, votre client aura toutes les raisons de répondre positivement à votre demande de recommandations.

#1 – Demander des recommandations

C’est la première action à mener. Nous sommes dans le monde de la recommandation. Les étoiles et les avis rythment notre quotidien pour choisir un restaurant, un appartement de vacances et un prestataire.  

Plusieurs possibilités s’offrent à vous lorsqu’il s’agit de demander une recommandation : 

  •   Une recommandation sur votre plateforme de freelance favorite
  •   Un avis sur votre page Google Business ;
  •   Un avis sur votre page Facebook ; 
  •   Une recommandation sur votre profil Linkedin ; 
  •   Un témoignage pour votre site internet. 

Comment choisir ? C’est simple. Tout d’abord, tout dépend de votre présence en ligne. Il faut opter pour la recommandation qui aura le plus d’impact 

Une recommandation sur une plateforme de freelance a souvent plus de poids qu’une recommandation Linkedin, mais cela peut aussi être l’occasion de remonter une note en recul sur Google, essayez de ne pas éparpiller vos avis clients sur trop de plateformes. 

Vous pouvez aussi demander une recommandation et ensuite la décliner en témoignage sur votre site internet ou en image pour la poster sur vos réseaux sociaux. 

Vous avez l’embarras du choix, mais la demande de recommandation doit devenir un réflexe dès lors qu’une mission se passe bien.

#2 – Demander un feedback

Le feedback n’est pas réservé aux relations salariés-managers. Il est toujours intéressant en fin de mission de se poser et d’analyser ce qui a bien marché et ce qui a moins bien marché. 

Cette action est aussi valable pour les missions moins réussies. Le feedback est essentiel pour connaître vos points forts, vos faiblesses et vos axes d’amélioration. 

L’idéal est d’être créatif, éviter les notes, le calcul d’un NPS n’est pas très utile pour un freelance. À l’inverse, les questions ouvertes vous permettront d’obtenir un maximum d’informations.

#3 – Questionner votre client sur ses besoins futurs

Une mission réussie ne se limite pas à la bonne exécution des tâches énumérées sur le contrat. Le relationnel est tout aussi important que la réalisation opérationnelle. Intéressez-vous à votre client

Un intérêt sincère envers les problématiques de votre client a de nombreuses vertus. Vous comprenez mieux ses besoins, vous pouvez lui proposer des recommandations de prestataires et connaissez ses besoins futurs. 

 Si vous sentez que votre client aura besoin d’accompagnement de votre part, c’est le moment de lui glisser que vous prendrez des nouvelles de son évolution. 

#4 – Faire un suivi de mission

C’est le complément du point précédent. Un suivi de mission, c’est un email envoyé à votre interlocuteur, un appel téléphonique ou un déjeuner pour ajouter de la plus-value à votre accompagnement. 

Il s’agit de laisser la possibilité à votre client de vous poser quelques questions auxquelles il n’a pas pensé pendant votre mission. Le suivi de mission est particulièrement efficace pour les freelances qui propose de l’accompagnement stratégique en plus de la production de tâches précises. 

Vous vous demandez quel est l’avantage d’accorder 15 à 30 minutes gratuitement à votre ancien client ? Mettez-vous encore une fois à sa place. Il a peut-être des questions qu’il a oublié de vous poser, de nouvelles problématiques qui sont apparues ou un point précis que vous pouvez débloquer

#5 – Transformer votre mission en cas client

Une mission réussie est votre plus belle vitrine. Si vous avez un site internet, pourquoi ne pas proposer à l’entreprise d’être mise en avant au sein d’un cas client ? 

 C’est un élément de réassurance pour vos futurs clients et une visibilité nouvelle pour votre client.  

Au sein de cette ressource, il faut expliquer le projet de votre client et lui donner la parole, c’est l’occasion pour lui de mettre en avant ses valeurs et ses avantages sur son marché. Il faut aussi mettre en avant l’impact positif de votre mission avec des éléments concrets pour éduquer les lecteurs de votre cas client sur les avantages de faire appel à vos services.

#6 – Demander un backlink sur le site de votre client

Pour les novices, un backlink est un lien d’un site qui amène du trafic vers le vôtre. C’est très utile pour le SEO et votre visibilité en ligne.

Les entreprises ont de plus en plus souvent un blog, une rubrique “ils parlent de nous” ou “nos partenaires”. Regardez si votre client possède un de ses trois éléments et demandez-lui si vous pouvez y figurer. 

Un backlink vous permettra de remonter sur les moteurs de recherches et, si le SEO n’est pas un enjeu majeur pour vous, c’est l’occasion de gagner en visibilité. Ca ne mange pas de pain, comme diraient nos aïeux.

#7 – Demander deux introductions

C’est une action souvent peu mise en place qui peut avoir un impact considérable. À la fin de votre mission, demandez à votre client s’il peut vous mettre en relation avec quelqu’un qui peut être intéressé par vos services. Cela prend 2 minutes, mais, après une mission réussie, vous seriez étonné des résultats de cette simple demande.

Vous pouvez aussi être plus proactif encore. Regardez les relations Linkedin de votre client. Parmi celles-ci, souhaitez-vous en rencontrer une car vous avez des problématiques en commun, parce que cela ferait un bon partenaire ou parce qu’il embauche des freelances ayant le même profil que vous ? Vous pouvez demander une introduction avec une personne précise

Encore une fois, ne soyez pas timide, c’est une démarche proactive intelligente et votre interlocuteur répond positivement dans la grande majorité des cas.

#8 – Envoyer un message d’anniversaire

Si chaque année le joyeux anniversaire souhaité par Sephora vous fait plaisir, imaginez la réaction de votre client. C’est une pratique qui s’est perdue depuis quelques années, mais elle est terriblement efficace pour créer un sentiment positif en quelques mots

Il est assez facile de nos jours de connaître la date d’anniversaire d’une personne avec internet, il vous suffit ensuite d’envoyer un email en prenant des nouvelles de votre client et de son entreprise. Vous pouvez le questionner sur l’évolution et les nouveautés depuis votre dernière interaction sans oublier le joyeux anniversaire.

Il ne faut pas nécessairement réaliser toutes les actions listées ci-dessus, mais sélectionner celles qui auront le plus d’impact sur votre projet. La règle d’or est de ne pas être timide et d’oser. Il s’agit d’actions proactives qui professionnalisent votre démarche et qui seront reçues positivement dans la plupart des cas, alors osez !

Photo de couverture : Brooke Cagle
Photo #2 : Markus Spiske

Gatien Guemas
Fondateur de Tool Advisor

Je suis freelance depuis 2019 et fondateur de Tool Advisor, la plateforme qui fait matcher les entrepreneurs et décideurs avec le logiciel BtoB qui leur correspond automatiquement.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?