Le freelance, l’ordi cassé et l’assurance9 minutes de lecture

Que serait un freelance sans son ordi ? Et comme cet outil nous suit partout ou presque, il lui arrive parfois des bricoles. Et dans ce cas-là, c’est le drame. Pour éviter de n’avoir que ses yeux pour pleurer et devoir vendre un rein pour racheter son nouveau compagnon, prendre une assurance peut être une bonne solution !

Vous êtes en manque de sensations fortes ? Vous cherchez à vous faire peur ? Suivez-moi dans le récit cauchemardesque de tout ce qu’il peut arriver de pire à votre complice de tous les jours. Rassurez-vous comme dans tous les bons films d’horreur, le héros s’en sort toujours avec un peu d’aide.

#1 – Le coup de  la panne

Comme tous les matins, vous appuyez sur le bouton start de votre ordi et là, rien ne se passe. L’angoisse !  Alors que vous vous êtes quitté en bon terme hier, votre ordi ne répond plus. 

S’il a moins de 2 ans, vous pouvez faire jouer la garantie constructeur sans frais supplémentaire. Apportez-le, avec la facture, là où vous l’avez acheté et il sera réparé ou échangé. 

Si vous investissez dans un appareil puissant et coûteux, il peut être intéressant de prendre une extension qui prolonge la garantie légale de quelques années.

#2 – La douche froide

Vendredi en partant, vous vous êtes décidé à vous octroyer un weekend de detox digital et vous avez laissé votre ordinateur là où vous travaillez. Pas de bol, c’est justement un week-end d’orages. Lundi, vous retrouvez votre ordi sous la flotte qui a coulé du plafond, choqué par la surtension électrique due à l’orage. Le pauvre ne s’en est pas remis. 

Avant que ça ne vous arrive, vérifiez que votre assurance professionnelle couvre vos biens mobiliers. Si c’est le cas, la garantie dommages aux biens ou “protections de vos biens” prendra en charge les réparations de votre appareil notamment dans les situations suivantes : le vol (sous certaines conditions en fonction des contrats), l’incendie, le dégât des eaux (détérioration due à la fuite d’eau), le vandalisme et les dommages électriques (court-circuit, surtension sur l’installation électrique du local).

Attention, n’oubliez pas d’indiquer à votre assureur la valeur des biens que vous souhaitez couvrir.

#3 – Le coup bas

Jeudi soir, afterwork avec des clients. Vous êtes posé en terrasse tranquille quand soudain, le drame : votre ordi, sagement rangé dans sa sacoche accrochée à votre chaise, a disparu. Dans ce cas de figure (vol en dehors du local professionnel ou du lieu de réalisation de la prestation), l’assurance peut prévoir des dispositions particulières comme une limitation des montants remboursés ou le nombre de remboursements possible par an (si vous vous faites voler votre ordinateur plusieurs fois par an, ça commence à être louche aussi).

Pour vous faire rembourser, vous devrez en plus de la facture d’achat, présentez un dépôt de plainte. 

Bien entendu, une franchise contractuelle est également appliquée sur les indemnisations de vol.

#4 – Les deux mains gauches

Vous avez abandonné l’idée d’une digital detox et êtes parti à la campagne avec votre ordi. Entre la poire et le dessert, Big Client vous appelle ! Obligé de sortir pour avoir du réseau, le téléphone coincé entre votre oreille et votre épaule, vous attrapez d’une main votre ordi et là, catastrophe ! l’ordi vous échappe et vient se briser sur le carrelage.

Une simple garantie “dommages aux biens” ne pourra vous couvrir dans ce cas-là. Si vous vous savez maladroit, complétez avec une garantie “autres dommages accidentels” 

Ca vaut aussi pour les lundis matin difficiles où vous renversez votre café sur votre ordi. 

C’est votre client, le gros maladroit ? 

Si vous avez lu l’article sur la RC pro, vous vous souviendrez que si vous renversez votre café sur l’ordi de votre client, c’est votre assurance professionnelle qui prendra en charge les frais engendrés. Et bien ça fonctionne aussi dans l’autre sens, si votre client casse votre ordi, c’est  sa RC pro qui sera activée. 

Et si c’est l’élu de votre coeur (ou votre chat ou votre enfant) ? Idem, mais avec la responsabilité civile personnelle. Si vous voulez en savoir plus sur les différences entre RC Pro et RC Perso, cet article devrait vous aider.

#5 – La tête de linotte

Suite à toutes ses mésaventures, vous vous apercevez qu’en plus d’avoir cassé votre ordi vous avez perdu des données hyper importantes enregistrées sur votre ordinateur, car vous n’avez pas fait de sauvegarde externe depuis des lustres ? 

Votre assurance professionnelle peut prendre en charge des frais de reconstitution des données jusqu’à un certain montant. 

Attention, si la perte de données résulte d’une cyberattaque vous en serez sans doute pour vos frais. 

Et si les données en question étaient celles d’un client, c’est votre RC pro qu’il faudra solliciter.

#6 – La bonne nouvelle

Certaines assurances proposent l’indemnisation de votre ordinateur sur la base de sa valeur de remplacement à neuf même si celui-ci a déjà quelques années au compteur.

#7 – Le conseil d’Amédée

Vous l’aurez compris pour éviter que ce cauchemar ne devienne réalité, il ne vous reste plus qu’à lire attentivement vos contrats d’assurance et à les compléter si vous pensez que c’est nécessaire. 

Plus d’informations sur l’offre MAIF ici.

Photo de couverture : ETA+

Rachel Pierre
Office manager freelance

Office manager freelance, j’accompagne mes clients dans le développement de leurs projets en optimisant l’organisation de leur entreprise. Curieuse, j’aime la découverte, le partage & me lancer de nouveaux défis.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Quand les freelances jouent collectif

Pour pallier l’isolement inhérent à leur condition d’indépendants, pour apprendre, vendre ou se défendre, les freelances se rassemblent au sein de collectifs. En...

Le freelance est-il antifragile ?

L'antifragilité est une propriété des systèmes qui se renforcent lorsqu'ils sont exposés à des facteurs de stress, des chocs, de la volatilité, du bruit, des...

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?

Le freelance, l’ordi cassé et l’assurance

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque pretium, nisi ut volutpat mollis, leo risus interdum arcu, eget facilisis quam felis id mauris. Ut convallis, lacus nec ornare volutpat, velit turpis.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque pretium, nisi ut volutpat mollis, leo risus interdum arcu, eget facilisis quam felis id mauris. Ut convallis, lacus nec ornare volutpat, velit turpis scelerisque purus, quis mollis velit purus ac massa. Fusce quis urna metus. Donec et lacus et sem lacinia cursus. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

COMMENTAIRES
DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Quand les freelances jouent collectif

Pour pallier l’isolement inhérent à leur condition d’indépendants, pour apprendre, vendre ou se défendre, les freelances se rassemblent au sein de collectifs. En...

Le freelance est-il antifragile ?

L'antifragilité est une propriété des systèmes qui se renforcent lorsqu'ils sont exposés à des facteurs de stress, des chocs, de la volatilité, du bruit, des...

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?