Les étapes de la carrière du freelance9 minutes de lecture

Comment mesurer l’évolution de sa carrière de freelance quand on n’a pas d’augmentations et de promotions ? Amédée essaie d’identifier les jalons d’une carrière en indépendant.

Au XXIe siècle, le concept de carrière n’est plus forcément linéaire et tout tracé, pas plus qu’il n’est réservé aux travailleurs salariés. Les freelances aussi peuvent faire carrière ; d’ailleurs, la plupart d’entre eux n’envisagent pas de retourner au salariat, et s’essaient donc à construire leur vie d’indépendant sur la durée (selon une étude menée par freelancermap en Allemagne, Suisse et Autriche, 89 % des interrogés reprendraient la décision de devenir indépendants, et 79 % veulent rester freelance).

Cependant, les principales étapes de cette carrière sont forcément un peu différentes des marqueurs traditionnels que sont les promotions, les augmentations et l’accession à des postes de management, voire dirigeants. Comme l’écrit Guillaume Ladvie dans cet article, “les critères dit “objectifs” tels que le salaire ou le niveau hiérarchique sont remplacés par l’employabilité ou la qualité du réseau. En outre, ils s’accompagnent de plus en plus de critères “subjectifs”, liés à la qualité de vie et à l’épanouissement personnel, aujourd’hui déterminants dans la mesure de la réussite.” Voici donc une tentative de redéfinition des jalons d’une carrière indépendante réussie.

Année -2 à -5 (ou plus) : l’expérience en entreprise

Il est, en général, préférable d’avoir quelques années d’expérience professionnelle derrière soi avant de se lancer en indépendant. Pour bien connaître son métier et avoir un niveau d’expertise suffisant, bien sûr, mais aussi et surtout pour déjà avoir un petit réseau de clients avec lesquels travailler. D’après une enquête menée par Malt avec le BCG, 94% des freelances ont eu une expérience en entreprise avant. En moyenne, selon l’étude de freelancermap, cette expérience a duré 13 ans — mais la moitié des interrogés se sont jetés à l’eau avant d’avoir atteint les 10 ans (25 % avant 6 ans). Quoi qu’il en soit, le salariat est presque toujours une pré-étape de la carrière de free.

Année 0 : Le lancement

Ça y est, vous vous êtes lancé à votre compte. Vous prospectez tous azimuts, fixez un tarif ni trop haut ni trop bas pour trouver vos premières missions, vous mettez à jour votre profil LinkedIn et tous vos réseaux sociaux et (dans un monde sans Covid, bien sûr), vous écumez les événements de networking ou rejoignez un espace de coworking. L’objectif est double : commencer à travailler, et faire grandir votre réseau. Gare à ne pas brûler votre énergie trop vite, quand même.

Indicateur de succès : Vous arrivez à vivre sans trop grignoter votre matelas de sécurité.

Année 1 : La consolidation

Au bout d’un an de travail à votre compte, vous commencez à vous constituer un portfolio et le bouche-à-oreille entre vos clients prend : bien sûr, vous prospectez toujours, mais le travail vient plus facilement à vous. Vous avez augmenté vos tarifs et votre équilibre vie professionnelle-vie privée commence à se stabiliser.

Indicateur de succès : Vous parvenez à prendre quelques jours de vraies vacances.

Année 3 : l’expertise installée

Vous avez quelques clients réguliers qui vous permettent d’avoir un “fixe”. Votre expertise dans votre domaine commence à être reconnue, on vous sollicite pour des missions plus précises, vous pouvez (parfois) choisir vos projets. C’est le moment de profiter de cette relative stabilité pour apprendre de nouvelles choses, suivre une formation ou développer une compétence qui vous intéresse.

Indicateur de succès : Vous arrivez à dire non à un gros projet.

Année 5 : L’union fait la force

Depuis le début de votre carrière, vous rencontrez d’autres freelances, travaillez avec des personnes de tous horizons. Dans votre travail, vous êtes de plus en plus sollicité sur des missions plus complexes ou ambitieuses, pour lesquelles vous n’avez pas forcément toutes les compétences nécessaires. Vous commencez donc à travailler avec d’autres free sur certains projets, rejoignez ou créez un collectif. Pour gagner de plus gros contrats, l’union fait la force.

Indicateur de succès : Un client vous préfère à une agence.

Année 8-10 : L’âge de la transmission

Fort de votre quasi-décennie d’expérience, vous avez peut-être envie d’écrire un livre pour asseoir votre expertise, de lancer un podcast, une newsletter ou une chaîne YouTube pour partager ce que vous savez, de produire des cours en ligne pour générer des revenus passifs. Vous intervenez auprès d’étudiants pour parler de votre métier, voire commencez à l’enseigner. Quoi qu’il en soit, vous êtes en position de vous présenter comme un expert de votre sujet… et peut-être de pivoter vers moins d’opérationnel et plus de stratégie dans les missions que vous acceptez.

Indicateur de succès : Vous pouvez sous-traiter certaines parties de votre activité à des freelances plus junior.

Année 10 : Stop ou encore ?

On le disait en début d’article, la plupart des freelances sont contents de l’être. Mais leurs carrières peuvent évoluer dans plusieurs directions, dont le retour au salariat. Au bout d’une bonne dizaine d’années, donc, vous décidez de pivoter vers un nouveau secteur ou un nouveau métier, ou alors vous montez votre boîte et devenez patron ou chef d’orchestre de freelances, ou vous acceptez un poste salarié qui valorise l’expertise que vous avez acquise, ou vous faites grandir un collectif et militez pour une meilleure reconnaissance des travailleurs indépendants, ou vous vous reconvertissez complètement… Comme pour n’importe quelle carrière, les bifurcations et les chemins de traverse peuvent être des forces et des succès.

Indicateur de succès : Vous avez le choix. 

Philothée Gaymard
Journaliste indépendante

Je suis journaliste et rédactrice freelance depuis tout début 2015, après quatre ans passés chez Usbek & Rica. J’écris sur le genre, l’innovation, le développement durable et parfois un mélange de tout ça.

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Le freelance est-il antifragile ?

L'antifragilité est une propriété des systèmes qui se renforcent lorsqu'ils sont exposés à des facteurs de stress, des chocs, de la volatilité, du bruit, des...

Les freelances et la Passion Economy

De nouveaux modèles économiques commencent à prendre forme : des modèles où une personne seule peut générer des milliers d’euros de revenus mensuel “simplement” en...

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?