Amédée est une femme comme les autres

Mai 2018

La vie en freelance, Amédée la connaissait mieux que personne. Au fil des siècles, il avait appris à en déjouer tous les pièges et à en exploiter toutes les opportunités. Il était aujourd’hui un freelance accompli et partageait son expérience avec tous les freelances du royaume. Mais, un beau matin, en regardant Frangipane prendre son petit-déjeuner, il eu comme une révélation : cette vie de freelance, il ne la connaissait que depuis son point de vue à lui, le point de vue d’un homme.

Ce que vivaient les femmes freelances, il n’en avait qu’une idée finalement assez vague. Certes, hommes et femmes partageaient nombre de choses, mais il y avait sans doute aussi quelques éléments particuliers… Il fallait tirer cela au clair. Comment pouvait-il rester crédible aux yeux de tous – et surtout de toutes – quand il ne connaissait que la moitié de l’histoire ?

Amédée, dont le métier consistait à réaliser des vœux, aurait pu se transformer en femme, mais le code de déontologie des génie interdisant la réalisation de vœux pour son compte propre, il décida de solliciter Isidore, l’un de ses plus vieux amis, génie lui aussi. Le vœu qu’il fit étonna son collègue : Amédée voulait devenir une femme. Pas pour l’éternité, mais pour un certain temps… Isidore accepta.

Entreprise de démolition

Sa carrière de femme, Amédée la commença en entreprise. Eh oui, il fallait en passer par là pour comprendre le chemin qui amène certaines de ses camarades à se lancer en freelance, à leurs risques et périls… Le choc fut rude. Écart de rémunération, plafond de verre et harcèlement, Amédée fut servi. Amédée simula même une grossesse, pour voir comment cela se passerait et lorsqu’il rentra de congé maternité son poste était pris et on l’affecta au tri de punaises, trombones et épingles à nourrice… Il faut dire qu’Amédée, qui voulait en avoir le cœur net, n’avait pas choisi les entreprises les plus clean du royaume.

Autre difficulté : la rigidité des horaires difficilement compatibles avec une vie de famille équilibrée. La vie s’organisait autour du travail au lieu du contraire. Dans ces conditions, le passage en freelance apparaissait effectivement comme une solution salutaire pour cette jeune femme au prénom étrange d’Amédée.

Tu sais, c’est pas si facile

Dans le grand bain de l’indépendance, Amédée fit connaissance avec d’autres femmes qui comme lui avait quitté le salariat pour la vie en freelance. En vérité, le royaume comptait chaque jour plus de femmes freelances que la veille. Et pourtant, ce n’était pas simple : comme certaines de ses consœurs, Amédée était tenaillé par le doute avec ce sentiment étrange de ne pas être légitime. Apparemment ces états d’âme avaient un nom : le syndrome de l’imposteur.

Il lui fallu aussi gérer sa maternité imaginaire. Il ne savait pas du tout à quoi il avait droit ni par où commencer. Heureusement, les femmes freelances avaient commencé à s’organiser. Elles se retrouvaient régulièrement, échangeaient des bons plans, tissaient entres-elles des liens précieux. Amédée n’était pas seule…

Antoine van den Broek
Rédacteur en chef d’Amédée

Indépendant, frère-fondateur de Mutinerie, penseur, acteur et témoin des nouvelles formes de travail, passionné par le développement de communautés, j’aime faire des rencontres et raconter des histoires, deux activités auxquelles je peux me livrer par la grâce d’Amédée

COMMENTAIRES

LES ÉDITOS D’AMÉDÉE

Amédée Maker

juin 2018

Créateurs de bijoux, de vêtements ou de mobilier, amateur de chalumeaux, de scies circulaires, d’imprimantes 3D et de découpeuses laser, artisans...

Amédée se protège

avril 2018

En plusieurs siècles de vie en freelance, Amédée en avait vu des vertes et des pas mûres. Cette vie de freelance était décidément sans pitié, la...

Amédée et l’entreprise

mars 2018

L’entreprise, Amédée la connaît. Il l’a connue comme salarié à la grande époque de la Genius Corp, il la fréquente aujourd’hui au gré de ses...

Amédée trouve son crew

février 2018

Amédée avait choisi de se lancer en freelance pour être libre et il s’était retrouvé seul. Un vieux jogging distendu avait remplacé le costume...

Amédée fait le grand saut

janvier 2018

Harcèlement moral, ambiance carcérale, espèce de connard qui s'habille super mal… Amédée n’en pouvait plus, c’était le lundi matin de trop, il...

Amédée met le pied dans la porte

novembre 2017

Il y avait un truc qui clochait, il était temps qu’Amédée se remette sérieusement en question ! Il devait se rendre à l’évidence, il ne savait...

Amédée fait ses comptes

octobre 2017

CSG, CRDS, TVA, IS, RSI, URSSAF, CIPAV, ACCRE, ARE… Amédée, qui avait toujours eu peur des acronymes, était servi. Lorsqu’il était encore...

La rentrée d’Amédée

septembre 2017

Les journées qui raccourcissent, le bronzage qui fout le camp et bientôt les feuilles mortes glissantes sous nos pieds, pas de doute, c’est la...

Amédée enfin zen

août 2017

Les mois qui avaient suivi sa tonitruante démission de la Genius Corp, Amédée les avait passés comme sur un nuage. Il était enfin libre ! Mais il...

Les vacances de monsieur Amédée

juillet 2017

Ça y est, on est en juillet… Les grandes vacances arrivent ! Le grand lâché de salariés peut commencer. Les routes du royaume se rempliront...

Amédée prend la clef des champs

juin 2017

Amédée n’en pouvait plus. Les métros bondés, les embouteillages quotidiens, les contraventions pour stationnement courageux, les loyers...

Amédée & friends

mai 2017

Après avoir quitté son emploi, Amédée s’était retrouvé bien seul. Il travaillait seul, mangeait seul et dormait souvent seul. Les années...

L’apparition d’Amédée

avril 2017

Un beau jour, ou peut être une nuit, alors que je peinais à coucher mes idées fatiguées sur mon pauvre clavier, je me souvint d’Aladin, de sa...