Rework – 7 conseils pour réussir en freelance8 minutes de lecture

Livre emblématique des nouvelles méthodes de travail, référence pour de nombreux managers nouvelle génération, Rework est déjà un classique. Si l’ouvrage de Jason Fried s’adresse d’abord aux chefs d’entreprises et autres managers, il contient un certain nombre de principes qui peuvent aider les freelances à développer une activité prospère et équilibrée.

On n’apprend pas de ses échecs, mais de ses succès

Pas facile à avaler, mais c’est la réalité…

La probabilité de réussir sa boite après un ou plusieurs échecs n’est pas supérieure à celle de la réussir sans aucune expérience préalable.

Jason Fried critique cette croyance qui implique qu’il faut faire le plus de choses possibles pour aller vers l’épreuve et se frotter à l’échec le plus souvent possible.

Au contraire, le succès est une vraie source d’apprentissage, car on peut reproduire ce qui a marché et construire dessus.

Attention aux grandes décisions !

Dans la même veine, l’auteur nous invite à éviter les grandes décisions qui sont souvent à l’origine de fails épiques.

Si votre activité fonctionne, c’est très bien, accrochez-vous à ce qui marche et faites de petits ajustements au fil de l’eau.

Cela ne signifie pas qu’on vous demande de stagner. Un pas après l’autre, vous pouvez entièrement transformer votre business ; gardez-vous simplement du vertige de la table rase qui fait généralement plus de mal que de bien.

Faire plus avec moins

L’une des premières choses que fait un bon chef quand il reprend un resto, c’est de supprimer trois quarts des plats du menu.

Jason Fried nous invite à adopter le même genre de mentalité : se concentrer sur peu de choses que l’on fera bien et laisser tomber tout le reste. Cette sobriété signifiera moins de dépenses, moins de travail et plus clarté.

The tone is in your fingers

En français : “la musique est dans vos doigts”. Un bon guitariste sur une guitare pourrie sera toujours meilleur qu’un débutant sur une guitare d’exception.

Ne restez pas bloqué parce que vous n’avez pas les meilleurs outils entre les mains.

Vous n’avez pas besoin du meilleur micro du monde pour produire un podcast de qualité ; concentrez-vous plutôt sur l’écriture et le montage.

Éviter les meetings

Jason Fried a été l’une des premières grandes figures de la croisade contre la réunionite aigüe. 

Cette idée fait maintenant partie des poncifs du management.

Un freelance, est généralement plutôt mieux loti qu’un salarié sur ce point-là ; on ne risque pas d’être convoqué par son boss pour débattre à fleuret moucheté avec des collègues récalcitrants.

Nous ne sommes pas épargnés pour autant : certains clients adorent nous inviter à des réunions avec toutes sortes de parties-prenantes, à leur tour sont susceptibles de nous demander d’autres réunions…

Vous n’avez pas choisi d’être freelance pour vous retrouver aspiré dans ce genre de vortex, veillez à garder la bonne distance.

L’auteur nous invite à sanctuariser des zones de solitude pendant lesquelles nous sommes absolument injoignables. Il nous encourage aussi à privilégier la communication désynchronisée, c’est-à-dire les mails plutôt que les messageries instantanées, afin d’éviter les interruptions intempestives.

Cultiver la transparence

Ne vous survendez pas.

Vous cherchez à développer des relations à long terme alors mieux vaut surprendre positivement votre client que de le décevoir.

De la même manière, reconnaissez vos torts, prenez les devants face aux difficultés plutôt que de faire l’autruche.

Partager et enseigner

Pour vous démarquer de vos concurrents, plutôt que travailler plus (outwork), ou de dépenser plus (outspend), concentrez-vous sur le partage de connaissance et l’enseignement (outeach the competition”).

Ici encore, l’auteur nous conseille de faire comme les grands chefs : écrivez votre livre de recettes. C’est le meilleur moyen d’asseoir votre expertise et de sortir du lot.

Pour les freelances, le content marketing est l’un des moyens les plus efficace de s’assurer des leads entrants et de sortir ainsi du cycle feast and famine.

Vous souhaitez écouter un résumé de Rework, et de 98 autres bouquins sur l’entrepreneuriat et le développement personnel : nous vous conseillons les résumés de Mathieu Raj.

Photo de couverture : Simon Abrams

Antoine van den Broek
Rédacteur en chef d’Amédée

Indépendant, frère-fondateur de Mutinerie, penseur, acteur et témoin des nouvelles formes de travail, passionné par le développement de communautés, j’aime faire des rencontres et raconter des histoires, deux activités auxquelles je peux me livrer par la grâce d’Amédée

COMMENTAIRES

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?