Les freelances méritent d’être payés à temps8 minutes de lecture

Aujourd’hui nous avons le plaisir de recevoir Cédric Sauvaget, freelance et fondateur de Spayce, une solution simple et efficace pour être payé à temps !

Bonjour Cédric, peux-tu nous présenter Spayce ? À quel problème répond cette solution ? Comment cela fonctionne-t-elle en pratique ? Comment t’es venue l’idée de Spayce ?

Bonjour ! Spayce est une solution de paiement qui permet aux freelances d’éviter les retards de paiement et les impayés. L’outil combine une solution de transfert de fichiers et de paiement sécurisé en ligne. J’aime à dire que c’est une sorte de “Wetransfer optimisé”.

Très concrètement, à la fin de sa prestation, le freelance peut transférer son travail à son client via Spayce. Ce dernier peut alors prévisualiser les documents, mais doit payer le montant demandé pour les récupérer et y avoir pleinement accès.

Je suis moi-même photographe/vidéaste freelance depuis 2013, et comme beaucoup, j’ai connu des retards et quelques impayés. En regardant ce qui se faisait pour pallier ce problème, je n’ai pas trouvé de solution qui convenait à mon activité.

Soit il fallait forcément que mes clients soient des entreprises (pour l’affacturage ou l’assurance-crédit, notamment), soit les solutions proposaient de faire du recouvrement, et c’est justement ce que je voulais éviter. C’est hyper chronophage, ça joue sur notre moral, sur notre trésorerie bien sûr, et on n’est jamais sûr de voir notre argent…

Aussi, en m’intéressant au sujet, je me suis aperçu que 35% des entreprises françaises subissent des retards de paiement et que c’est la première cause de faillite !

L’idée avec Spayce c’est de s’éviter tous ces tracas : mon client veut récupérer le travail qu’il m’a commandé, il lui suffit de payer. De son côté, il voit les fichiers et il sait qu’il va payer pour la presta demandée. Finalement, tout le monde y trouve son compte.

À quel type de freelances s’adresse Spayce ?

Avec cette première version de Spayce sous forme d’outil de transfert de fichiers, on s’adresse à des freelances qui ont des livrables à envoyer à leurs clients. Nos utilisateurs ont des profils assez variés : photographes, graphistes, rédacteurs, vidéastes, illustrateurs, web designers…

Dans les mois à venir, nous proposerons d’autres moyens de paiement qui pourront s’adapter à toutes les activités et qui seront tout aussi sûrs. L’objectif étant toujours celui d’être payé en temps et en heure sans avoir à se lancer dans des procédures et de travailler dans un contexte sain avec ses clients.

Spayce est il opérable quelles que soient notre banque et celle du client ?

Spayce peut être utilisé quelle que soit la banque du freelance et du client.

Pour assurer le fonctionnement de la partie paiement, nous avons choisi d’utiliser Stripe. Toutes les données et tous les paiements sont donc entièrement sécurisés.

Lors de son inscription, le freelance sera amené à renseigner ses informations bancaires pour recevoir ses paiements directement sur son compte, c’est automatique. Nous avons voulu quelque chose de très simple à utiliser sans lésiner sur la sécurité.

Comment les clients réagissent-ils lorsqu’ils reçoivent une demande de règlement contre livrables sachant qu’ils sont souvent habitués à payer à 30 ou 60 jours ? Ils ont généralement leur propre procédure d’onboarding et de règlement, n’y a-t-il pas de risque de conflit avec le client ?

C’est là où le travail de pédagogie commence. 

Pour créer une relation de confiance, il faut que tout soit très clair dès le départ.

Nos utilisateurs savent très bien que s’ils utilisent Spayce, c’est qu’il n’y aura pas de problème avec leur client. Il est au courant depuis le début que ce sera la méthode de fonctionnement. Il est important de stipuler dans ses devis et dans ses contrats les conditions de paiement et notamment les moyens de paiement que l’on souhaite utiliser.

Dans cette optique de pouvoir créer des devis et des factures facilement et sans oublier aucune mention ou condition, nous avons lancé invoyce.fr. Un outil très simple (presque minimaliste) qui va en aider pas mal !

Enfin, je remarque une chose en discutant avec des amis freelances (et notamment ceux qui débutent), ils ont très souvent peur “d’imposer” leurs conditions.

Tout comme le montant de la prestation ou le montant de l’acompte, c’est au freelance de décider de la manière dont va se dérouler le règlement et non au client.

Évidemment, tout est négociable et je ne dis pas qu’il faut passer en force. Il faut discuter et expliquer pourquoi on décide de fonctionner de cette manière.

Si on vous a choisi, c’est que votre travail est de qualité et qu’il correspond aux attentes de votre client.

COMMENTAIRES

Vous êtes un chef d’entreprise, n’ayez pas peur d’agir en tant que tel.

Spayce permet-il aussi de gérer les acomptes ?

Pas pour le moment. Ce que nous conseillons, c’est de faire une demande d’acompte avant de commencer la prestation et d’utiliser Spayce pour la livraison des fichiers et le paiement du solde.

Cela permet de s’assurer du sérieux du client avant de commencer à travailler et à la fin d’être sûr de recevoir le règlement dans les délais.

Nous réfléchissons à une manière de l’intégrer dans le processus pour que tout soit géré facilement sur Spayce.

La question du transfert de propriété intellectuelle est-elle aussi intégrée à Spayce ?

Nous ne gérons pas ce sujet. Nous agissons seulement comme un intermédiaire qui facilite l’échange de fichiers et le paiement, dans un contexte sécurisé.

Dans la partie prévisualisation, côté client, nous appliquons automatiquement un filigrane sur les fichiers afin qu’il ne soit pas possible de les utiliser.

Concernant la question de la propriété intellectuelle, comme toute autre mention essentielle, elle doit nécessairement apparaître à minima sur le devis et nous conseillons d’établir un contrat. C’est un vaste sujet qui ne doit surtout pas être négligé.

Qui travaille aujourd’hui sur le développement de Spayce ?

Pour rester dans le même esprit, nous travaillons surtout avec des freelances avec des missions ponctuelles. Cela nous permet d’être agile et de réduire nos charges fixes.

Aujourd’hui, il y a une personne qui s’occupe de notre blog et de nos réseaux, deux développeurs web et moi qui m’occupe du développement commercial et des partenariats.

D’ailleurs, on a de beaux partenariats avec Mansa et Legal Place notamment, avec des offres supers intéressantes pour les freelances ! Tout est sur nos réseaux sociaux, n’hésitez pas à aller voir pour en profiter.

Combien d’utilisateurs compte Spayce aujourd’hui  ?

Nous avons environ 150 utilisateurs et on espère atteindre les 500 d’ici la fin de l’année. 

Pour le moment nous avons assez peu communiqué, on voulait que tout soit au top avant !

Maintenant, on sait que Spayce fonctionne super bien et que l’on a une vraie solution à un problème. Tous les indépendants méritent d’être payés pour leur travail et on les aide pour ça.

Photo de couverture : Joseph Frank

Antoine van den Broek
Rédacteur en chef d’Amédée

Indépendant, frère-fondateur de Mutinerie, penseur, acteur et témoin des nouvelles formes de travail, passionné par le développement de communautés, j’aime faire des rencontres et raconter des histoires, deux activités auxquelles je peux me livrer par la grâce d’Amédée

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Freelances, êtes vous bien couverts en cas de pépin ? Faites le points sur votre situation !




Avec le soutien bienveillant de



Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?