Les banques pour freelances6 minutes de lecture

Nouvelles technologies, nouveaux travailleurs, nouveaux besoins, nouvelles banques ! Aujourd’hui, Amédée vous invite à découvrir 5 services bancaires innovants pour vous aider à piloter vos finances de freelance.

Au fil des années, Shine a vu son offre s’étoffer :

  • un compte pro en ligne,
  • un module de comptabilité simplifié que l’on peut piloter seul ou relier au logiciel de son expert comptable,
  • un module order to cash  :
    • édition de devis,
    • facturation,
    • suivi des impayés,
    • assurance impayés activable à la facture.

Shine peut également vous accompagner dans la création de votre entreprise.

Enfin, pas mal de ressources intéressantes sont mises à disposition gratuitement sous forme de fiches pratiques.

Avec un tel panel de service, la tarification s’est, elle aussi, diversifiée :  2 formules (3,90€ ou 9€90€ par mois)  pour les micro-entrepreneurs et 3 formules  (7,90€, 14,90€ et 26,90€ par mois) pour les sociétés.

Bref, Shine n’est pas qu’un simple compte en ligne mais se veut le copilote de l’entrepreneur.

Qonto, c’est la néo-banque dédiée aux entreprises. Elle ne fait que ça et elle le fait bien. 

Comme Shine, depuis sa création en 2016, ses services se sont étoffés pour faciliter le quotidien des entrepreneurs  avec entre autres l’arrivée de son service connect qui permet de lier facilement son compte à d’autres services tels que les outils comptables.

Elle propose également d’accompagner les futurs entrepreneurs dans la création administrative de leur entreprise.

Pour les freelances, l’offre est de 9€ par mois pour : 

  • 20 virements/prélèvements (dont internationaux),
  • 1 CB physique, 
  • l’historique illimité des transactions,
  • le rapprochement bancaire directement sur le compte avec l’insertion des factures et la labellisation des dépenses.

Enfin dans un futur proche, Qonto, qui en est à sa 4e levée de fonds en 4 ans, devrait passer d’établissement de paiement à établissement de crédit leur permettant d’accepter les découverts et de proposer de services de crédit. Être officiellement une “vraie” banque en somme.

Vous travaillez avec l’étranger ou vous êtes un digital nomad ? Revolut, la licorne anglaise devrait vous intéresser !  Revolut, c’est :

  • Une offre multi-devise,
  • une assurance worldwide à la journée,
  • la géolocalisation de vos dépenses,
  •  des transactions internationales,
  • des paiements et des retraits à l’étranger sans frais,
  • les échanges en crypto-monnaie.

Et tout ça avec un premier forfait gratuit. 

Revolut propose en plus 2 services inédits qui semblent bien pratiques au quotidien :

  • le pilotage des abonnements récurrents via un dashboard pour repérer doublon et frais inutiles et surtout pouvoir désactiver un abonnement depuis Revolut ou fixer un plafond par abonnement.
  • la possibilité d’envoyer un lien de paiement pour les paiements uniques évitant tout le circuit de création de bénéficiaire qui peut être fastidieux des deux côtés et être payé plus rapidement.

Attention Revolut délivre un IBAN britannique (commençant par GB) encore très souvent refusé par les entreprises pour mettre en place un prélèvement, administration française en tête et ça ne va pas s’améliorer avec le Brexit.

N26

N26 propose un compte business à destination des micro-entrepreneurs assez proche de leur offre pour les particuliers. 

Leurs tarifs varient de 0 à 16€90 par mois. Les différences de prix se justifient par un nombre d’opérations plus conséquent et surtout plusieurs assurances plus ou moins utiles en fonction de votre profil. 

Une spécificité de N26, qui peut avoir son utilité pour piloter son budget :  l’utilisation de sous-comptes. Ceux-ci peuvent même être partageables avec d’autres utilisateurs. 

D’autres services peuvent vous faire de l’œil comme un cashback sur vos dépenses et des avantages chez des entreprises partenaires.

A noter que si votre compte personnel est déjà chez N26, vous ne pourrez pas ouvrir de compte business chez eux. De plus, N26 délivre un  IBAN Allemand ce qui complique la mise en place des prélèvements comme chez Revolut.

Linxo et Bankin’ pour toujours plus de services

Linxo et Bankin’ ne sont pas des banques à proprement parler mais plutôt des hubs financiers.

 Le premier vous permet :

  • de piloter tous vos comptes (perso et pro) depuis une même application (320 banques disponibles),
  • de catégoriser vos dépenses et recettes, 
  • d’anticiper votre trésorerie, 
  • de gérer votre épargne, 
  • de faire vos virements,
  • etc.

Et tout ça gratuitement !

Linxo propose un service Premium offrant des fonctionnalités supplémentaires pour 47,99€ par an ou 5,99 € par mois si vous choisissez de vous abonner mensuellement.

À noter que Linxo développe aussi sa solution en marque blanche pour des banques, assurances et mutuelles. C’est avec Linxo que Maif a développé Nestor, son service de pilotage des finances personnelles et familiales.  

 Bankin’ offre, peu ou prou, les mêmes fonctionnalités dans sa version gratuite avec cerise sur le gâteau un coach financier si vous souscrivez à un des abonnements payants . L’expérience utilisateur est très bonne. 

Pour pouvoir ajouter vos comptes pro et bénéficier des fonctionnalités liées à votre activité professionnelle (gestion de notes de frais par exemple) vous devrez souscrire à l’offre pro. L’abonnement Bankin’ Plus est à 2,49€/mois  (soit 29,88€/an), l’abonnement Bankin’ Pro est à 8.33€/mois (soit 99,96€/an).

Photo de couverture : Joseph Frank

Amédée
Génie indépendant

Génie indépendant depuis des siècles, je partage aujourd’hui mes aventures avec vous, indépendants de tout poil et de tous horizons. Actu, bons plans, témoignages ou libres palabres, je vous apporte les meilleures infos pour que vous puissiez profiter au mieux de votre indépendance.

COMMENTAIRES
DANS LA MÊME CATÉGORIE

Lectures recommandées

Avec le soutien bienveillant de

Like Amédée

Retrouve Amédée sur

Les derniers Tweets

Qui est Amédée ?